1ere sortie pour Tagada
Tagada au sommeiller

1ere sortie pour Tagada

Apres de multiples tentatives pour organiser une sortie, une date a été retenue! les 2, 3 et 4 aout 2019 direction le tunnel du Parpaillon, le grand sommeiller et plus si possible. Les participants sont Fred, Ugo, Christophe, Jean-Jacques et moi-même.

Nous voilà parti pour le 1er bivouac, monter au tunnel du Parpaillon par la piste partant du village de Condamine-Chatelard. L’objectif premier est de ramasser du bois sur le chemin car la-haut il fait frais dès que le soleil se couche.

 

Charge du bois

La montée au tunnel du Parpaillon est de toute beauté alors que le soleil se couche. Nous sommes seul au monde, hormis les locaux représentés par quelques marmottes…

Apres cette petite pause photos devant l’entrée du tunnel, il nous faut bien y entrer…c’est le moment de prendre une petite vidéo afin de partager avec vous ce moment “d’aventure”! 🙂 

Alors sympa non? cela ne vous dit pas d’essayer à votre tour? 😉 

Apres ce passage sympathique, c’est l’heure de l’apéro, une pause s’impose! Nous profitons du soleil couchant sur l’autre versant de la montagne. L’objectif étant d’aller en Italie, nous nous sentons obligé de sortir les “Biera Moretti”.  Nous prenons le temps d’apprécier le paysage, ce sont ces moments qui font que nous aimons nous faire “secouer” sur ces pistes…profiter du calme, de la nature brute…loin du tumulte de la vie. 

La nuit tombant vite, nous descendons rapidement afin de trouver un lieu de bivouac, pour ceux qui connaissent nous nous installons proche de la croix en bois.  Christophe après avoir monté sa tente, se charge d’allumer le feu de l’enfer comme il sait si bien le faire.

Longue soirée entre amis à regarder les étoiles dans une nuit sans nuages, les montagnes, la voie lactée, 2 étoiles filantes et nous…que demander de plus? Ah bin oui…forcement j’allais l’oublier…le petit rhum de fin de soirée, ne jamais perdre de vue les fondamentaux 😉  

Samedi 3 aout 2019: Objectif 3009m d'altitude...

Apres une nuit bien fraîche pour ne pas dire froide, n’est-ce pas Fred? Nous nous préparons à partir en direction de l’Italie et le fameux sommet du Sommeiller, son lac et neige ..le tout à 3009m . Mais c’est sans compter Christophe qui nous propose sa version du grille-pain ou devrais-je dire “réchauffe croissant” pour le PDJ, vu la fraîcheur matinale, tout le monde vote pour!

 Le top absolu!

 

Nous voila sur la piste qui monte au Sommeiller, au passage nous prenons en stop un couple de randonneurs qui avaient sous-estimé la distance à parcourir depuis le parking où ils ont laissé leur camping-car. 

Toujours aussi majestueux ce lieu! Cette immense cascade derrière le refuge qui accueille les randonneurs et autres passants. Nous laissons nos randonneurs pour attaquer la piste qui nous mènera au sommet ( au passage nous payons les 5€ par véhicule pour l’entretien annuel de la piste). Une petite pause s’impose après les premiers lacets, nous perdons rapidement Fred …qui se laisse bercer par la douce chaleur des rayons du soleil Italien. 

Nous continuons notre progression vers le sommet. Peu de monde sur la piste, nous pouvons profiter de la vue, de scruter la présence de marmottes…pas nombreuses malheureusement. Il semble y avoir plus de neige restante au sommet cette année lorsque nous arrivons au lac, un vététiste était en train de se baigner …elle est tréeeess froide!

Nous traversons à pieds la neige afin d’aller admirer le paysage qui est de l’autre coté du sommet…jamais fait malgré les nombreuses fois où nous sommes montés, incroyable non? C’est grandiose, quel spectacle! Je vous le conseil vivement.

Sommet du Sommeiller
Sommet du Sommeiller

Nous redescendons pour trouver le lieu de notre bivouac, objectif dormir proche du torrent. Nous trouvons notre Eldorado avec en prime un stock de bois pour commencer la soirée, Christophe se chargera plus tard de trouver une énorme souche pour nous réchauffer toute la nuit. Au menu nous avons prévu, 2 côtes de bœuf, pommes de terre à la braise, Camembert chaud, apéro classique et Diplomatico pour la digestion…Encore une soirée fort agréable avec un fond musical et les étoiles.

Dimanche 4 Août 2019

Apres un réveil plus ou moins difficile pour certains, nous levons le camp pour nous diriger vers une petite piste qui monte à 2100m au bar d’altitude de Colomion. Nous recherchons le départ, que Jack retrouve facilement! Le seul hic est que nous avons juste oublié que nous étions en Août, un dimanche ….donc beaucoup de marcheurs sur les pistes. Nous sentons que nous ne sommes pas vraiment les bienvenu…pour couronner le tout, je me trompe de piste et nous nous retrouvons en plein milieu de la station de ski  “Pian del Sole” converti en bronzarium pour Italiennes…C’est à ce moment que nous perdons Jack qui ne sait plus où donner de la tête 😉 ! Nous essayons donc de passer sans traîner et trouvons une fromagerie en espérons pouvoir continuer notre chemin sans devoir faire demi-tour…c’est raté! la piste s’arrête quelques centaines de mètres après la fromagerie! Nous devons donc repasser au milieu de toutes ces marmottes Italienne en tenue de bain…et hop on perd à nouveau Jack! 

Au final nous retrouvons la bonne piste pour arriver au sommet. Nous prenons la décision de trouver un endroit loin des randonneurs pour le déjeuner et ensuite de prendre la route pour rentrer, trop de monde ce qui peut provoquer un accident. 

Retour tranquille en France puis dans nos foyers. C’est vraiment un coin que je recommande, il y a de nombreuses pistes à faire, nous aurions pu faire le Jaffereau ou la piste de l’assiette avec le col de Finestre aussi. 

 

Decouche Fabrice

Passionné de Land Rover, de voyage, d'évasion...le monde est notre terrain de jeu!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.